Alaska Wild de K.A Tucker

91581253_227742771927781_4034245227601461248_n

À vingt-six ans, Calla Fletcher est une parfaite citadine. Elle aime sortir avec ses amies, faire du shopping et se mettre en scène pour son blog  » Calla & Dee « .

Lorsqu’elle apprend que son père, qu’elle ne connaît presque pas, est malade, elle décide de se rendre auprès de lui en Alaska. Alors que Calla n’était encore qu’un bébé, sa mère a fui cette contrée loin de tout.

Elle va alors découvrir la rudesse de la vie quotidienne locale, les allées et venues constantes des petits avions… et Jonah, ce pilote détestable.

Ce pur produit du cru a clairement hâte de renvoyer cette fi lle d’où elle vient, mais Calla est bien décidée à lui montrer qu’elle aussi peut s’adapter à cette vie… Du moins pour un temps, car elle ne se voit vivre qu’à Toronto.
Et Jonah ne quittera jamais l’Alaska.

Le passé ressurgit et pose à nouveau le même dilemme : va-t-elle, comme sa mère bien des années plus tôt, envisager une histoire d’amour avec un pilote ?

Bonjour tout le monde !

Un nouvel avis aujourd’hui, sur Alaska Wild de K.A Tucker. C »est le premier livre de l’auteure que je lisais, et j’ai été agréablement surprise ! Allons-y !

Le gros gros point de ce livre, c’est son décor. Il est assez rare d’avoir l’Alaska comme pays dans les autres livres, et j’ai l’impression d’avoir découvert ce pays en même temps que Calla, mais sans bouger de mon lit! L’auteure sort vraiment des sentiers battus en terme de lieu, et ça change beaucoup des autres romans ! Calla m’a souvent tapé sur les nerfs, je ne vous le cache pas. Elle était, au début du roman, beaucoup trop superficielle à mon goût. Mais j’ai trouvé qu’au fil du roman, elle évoluait, elle changeait pour devenir une femme plus naturelle. Hormis sont caractère, elle a un petit truc en plus qui la rend attachante. Quant à Jonah, c’est Jonah. Un sacré farceur, qui m’a bien fait rire à certains moments ! Le livre est bourré est bourré d’émotions. Tout au long de ma lecture, j’étais à fleur de peau. Je savais (par des avis que j’avais lu) que le livre était triste. Et, à la fin, je n’ai pu m’empêcher de pleurer (pour changer 🤣). Ce n’était pas spécialement que le livre à la fin était triste (quand même un peu) mais c’est un peu les émotions qu’on a traversé tout au long du roman qui explose. La relation entre Calla et son père m’a particulièrement touchée. Ils arrivent à se pardonner l’un l’autre, pour redémarrer sur un bon pied. De plus, toutes les péripéties de Calla et Jonah donnent le sourire ! Je lisais pour la première fois un livre de K.A Tucker. J’ai bien aimé son style d’écriture.

Bref, Alaska Wild est le livre parfait pour s’évader en ce temps de confinement !

Prenez soin de vous !

Alll’s

À mes yeux, ce n’était qu’un yéti et il me mettait hors de moi. Mais maintenant que je le connais mieux, je me demande, en dépit de sa barbe impossible, comment je n’ai pa pu être attirée plus tôt par lui. Son regard pétille, comme s’il lisait mes pensées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s