Quelques citations de la duologie Landon et Shay de Brittainy C Cherry

Bonjour à tous ! Je vous retrouve pour vous partager quelques citations sur la magnifique duologie « Landon et Shay » de Brittainy C Cherry ! (Pour rappel, si vous cliquez sur la catégorie « romance » en haut, vous retrouverez mes avis 😉 )

Si tu crois qu’il existe quelqu’un qui n’a pas de fissures ou de cicatrices, c’est que tu ne regardes pas d’assez près. On ne naît pas parfaits; on naît humains. Pour vivre. Ressentir. Souffrir. Aimer. Pour pleurer et exister. Et tout ça entraîne des fissures. On n’a pas besoin d’être parfaits pour aimer ou être aimés. Il suffit d’avoir le courage de montrer ses cicatrices et d’en voir la beauté.

Je ne me suis jamais senti aussi seul qu’en étant dans une pièce pleine de gens qui ne voient pas combien je souffre.

Tout le monde a ses fissures. Tout le monde a ses blessures qui se remettent à saigner, la nuit. Certains sont simplement plus doués pour le cacher.

Lorsqu’une personne voit la souffrance d’une autre et ne tourne pas la tête, elle vous fait un cadeau : c’est comme si elle vous autorisait à être vous-même sans craindre d’être moqué ou jugé.

Je ne crois pas qu’on dit à quelqu’un qu’on l’aime pour l’entendre en retour. Je crois qu’on dit à quelqu’un qu’on l’aime, parce que ça nous remplit de joie. Parce que l’amour est si fort qu’on n’a plus d’autre choix que de le dire

Avant, je croyais aux contes de fées. J’étais persuadée que l’amour pouvait tout vaincre; mais je suis assez mature, désormais, pour savoir que c’est faux. La seule histoire d’amour qui compte est celle que je vis avec moi-même. Si je suis amoureuse de moi-même, peu importe qu’un homme le soit aussi. Mon amour doit suffire à me tenir chaud la nuit. Je recommence donc à aimer de nouveau, à m’aimer moi, ma vie et mes rêves..

Il m’appelle son remède, son havre de paix, sa liberté, mais Landon est tout l’inverse pour moi. Il est mon point faible, ma kryptonite, ma cage. Alors que je le tire vers le haut, il m’entraîne vers le bas. J’ai du mal à comprendre que l’amour ressemble autant à une bataille. Et si Landon est en train de la remporter, je suis en train de mourir au combat.

« – Dis-moi, je soupire en fermant les yeux. Dis-moi que tu es prêt à me revenir. Dis-moi que tu me veux. Dis-moi que tu vas rester. Dis-moi que je ne suis pas qu’une idiote qui attend un garçon qui m’a quittée pour de bon. Dis-moi que notre moment est venu…

« Elle est mon paradis, et je suis son enfer. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s