Ames indociles des Emma Green

109437792_921418461693434_4188501646686543473_n (1)

Lu en LC avec Laura du compte instagram Agapibooks ❤

Petite dernière d’un empire de la mode, Calliopé décide de s’affranchir d’un père abusif et tout-puissant pour retrouver son enfant, qu’on l’a forcée à abandonner des années plus tôt. À 22 ans, la brune révoltée ose enfin affronter son passé. Mais c’est son présent qui vacille et son futur qui surgit quand elle rencontre enfin Willow, une curieuse petite fille de cinq ans qui est bien la sienne.
Seul obstacle à leurs retrouvailles : le père adoptif de Willow, Lennon Hathaway, bien trop beau pour être vrai, trop riche pour être honnête, trop solitaire pour lui faire une place dans sa vie et trop méfiant pour croire en elle.
Et pourtant, dans ses yeux verts, elle jurerait avoir vu une lueur d’humanité. Peut-être même autre chose, un sentiment qu’elle n’espérait plus…

Quelle belle histoire de seconde chance, de pardon, de reconstruction ! Calliopé, cette femme brisée trop jeune, tente de retrouver sa fille, injustement arrachée à elle lors de sa naissance.  Déjà attachée à elle dans le deuxième tome où elle fait quelques apparitions, je n’ai fait que l’aimer encore plus, avec son attitude et son caractère décalés ! Willow est tout simplement adorable. Elle ressemble beaucoup à sa maman au niveau caractère, je n’ai pu que m’attachée ! Comme les autres personnages masculins de la trilogie, Lennon est plus mystérieux, bien qu’il cache moins de chose que Dante. Pour être franche, je ne m’attendais pas à un roman si feel-good. Je m’imaginais des mensonges, des trahisons. J’ai été surprise, mais je n’ai que plus aimé le roman ! Ce qui ressort le plus du roman, c’est l’amour entre nos trois protagonistes. On le ressent à chaque moment du livre, j’ai trouvé ça vraiment beau ! Fidèles à elles mêmes, les Emma Green nous livre un roman drôle, addictif (nous sommes passés de 5 chapitres par jours à 20 pour le dernier jour !). Je ne me suis pas ennuyé à un seul moment. D’ailleurs, ce tome est mon préféré des trois ! Si vous n’avez pas encore craqué pour le premier tome, attendez encore un peu, il va sortir en poche dans pas longtemps 🙂 La couverture est sublime en plus !

Un bon week-end !

Aline

« On ne fait du mal aux autres que quand on en a trop dans le cœur. Qu’on ne souhaite du malheur à ceux qu’on aime que lorsqu’on est trop malheureux soi-même. C’est être heureux qui rend bienveillant, généreux, indulgent. L’amour est à ce point contagieux. »

Les autres romans de la trilogie :

Corps impatients des Emma Green

Coeurs insoumis des Emma Green

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s