Le voleur de baisers de L.J Shen

95510485_231538528169800_4701170455153737728_n

Elle ne lui était pas destinée.

Être la fille d’un parrain de la mafia italienne de Chicago fait de la toute jeune femme une personne à part. Francesca va vite le découvrir que son avenir qui semblait tout tracé va être bouleversé par un homme qu’elle ne connaissait même pas.

Depuis son plus jeune âge, elle rêve d’épouser un homme qu’elle connaît depuis toujours : comme elle, il appartient à une famille criminelle ; ils s’aiment et ont la même vision de la vie.

Mais le sénateur Wolfe Keaton a d’autres projets pour elle. Cet avocat a une revanche à prendre sur la famille de Francesca et il a bien l’intention de l’utiliser comme un pion dans la partie d’échec qui l’oppose au père de la jeune femme. Pour cela, il veut en faire son épouse.

La voilà obligée d’oublier tous ses projets, celui qu’elle est sûre d’aimer, sa liberté.

Wolfe estimait avoir pensé sa vengeance jusque dans les moindres détails. Mais il a sans doute sous-estimé Francesca et les sentiments qu’elle lui inspire.

Bonjour à tous!

Voici un nouvel avis sur l’un des derniers romans de LJ Shen paru aux éditions Hugo New Romance. C’est le premier livre que je lisais de l’auteure, et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce ne sera pas le seul !

Dans ce livre, nous rencontrons Francesca, héritière de l’Outfit. Elle pense sa vie toute tracée jusqu’à ce qu’on lui impose Wolfe comme mari.J’ai trouvé l’histoire originale. Bien que le thème soit un peu vieux jeu un peu contre-nature, le mariage forcé est bien amené et ne prête pas à confusion. Francesca est une femme forte, qui ne se laisse pas faire, bien qu’elle montre sa sensibilité. Wolfe est plus taciturne et mystérieux, mais il s’ouvre petit à petit à Francesca et donc à nous, et je l’ai trouvé plutôt attachants. L’amour s’installe doucement entre nos deux personnages principaux, même tardivement je dirais.   J’ai ressenti beaucoup de colère envers Arthur, le père de la protagoniste. J’ai eu envie de le baffer! Au niveau des autres personnages, j’ai admiré le courage de la mama et j’ai trouvé que toutes les interventions de Mme Sterling étaient justes et ce qu’elle disait vrai et touchant. D’ailleurs, on en apprend un peu plus sur elle au fil des pages, notamment sur son passé. Le dernier quart du roman m’a surprise, je ne m’attendais pas vraiment à ça, mais ce n’était pas dérangeant.L’écriture est très bien amené, et sa plume est aussi fluide que marrante!  J’ai trouvé un côté addictif au livre, et l’univers, ce mélange de mafia et de politique, un cocktail explosif, m’a permis d’être complètement immergée dans l’histoire de Francesca et Wolfe. Ce livre aurait pu être un coup de coeur, mais certains événements auraient pu être plus développés selon moi.

En bref, hormis ce détail de scènes pas assez explorées, j’ai apprécié ma lecture ! (Aurélie, si tu lis ceci, fonce le lire!)

Prenez soin de vous,

Alll’s

La vérité est impitoyable. Elle vous déchire en deux, vous plonge le visage dans la boue. Elle vous oblige à regarder la réalité en face et à l’assumer. À sentir le véritable poids du monde dans lequel vous vivez.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s