Jeux imprudents des Emma Green

91185941_1436814556501589_8143964897588281344_n

« À 17 ans, je fuis l’enfer, ma famille d’accueil et le désert du Nevada pour venir retrouver Harry Quinn sur son île paradisiaque. Harry, c’est mon amour d’enfance. Et ma plus grande trahison. Kidnappé à 3 ans et séquestré jusqu’à 11, il a traversé le pire. Et j’étais là.
Maintenant majeur, de retour parmi les siens et devenu le roi de la fac de Key West, il s’est reconstruit sans moi et s’est métamorphosé : je l’ai quitté enfant, je le retrouve immense, puissant, sculpté, beau à crever. C’est bien joli, tout ça… mais moi, je deviens quoi ? Moi qui lui rappelle son enfance volée, cette vie d’avant qu’il veut tant oublier, j’ai tout à perdre. Harry compris, mais j’ai trop besoin de lui pour renoncer.
Il avait juré de ne jamais m’abandonner. Pourquoi a-t-il brisé notre pacte d’enfants ? »
Petits, June et Harry ont partagé leur solitude et joué à ne pas avoir peur. Aujourd’hui, leur passé les rattrape et, pour sauver leur peau, ils vont devoir s’apprivoiser à nouveau, s’unir enfin, se tendre la main… et ne plus jamais se lâcher.
***

Bonjour !

Nouvel avis sur le troisième (et dernier tome pour moi) de la série des Jeux ! Allons-y!

Dans Jeux Imprudents, nous retrouvons Harry, le « petit » dernier de la fratrie Quinn et June, une « amie » d’enfance. J’ai beaucoup aimé découvrir plus Harry, et rencontrer June! Elle a un fort caractère mais cache tout de même une vulnérabilité. Tout au long du roman, on comprend qu’elle cache la raison de sa fuite. On pense savoir ce que c’est tout en priant très fort pour que ce ne soit pas le cas. On attend la fin avec impatience tout en espérant qu’elle n’arrive pas trop vite. Nous retrouvons aussi d’autres personnages, comme Betty-Sue, Liv, Tristan et Lily-Sue ! Cette dernière m’a d’ailleurs bien fait rire, comme son arrière grand mère! Les événements s’enchainent rapidement, ne laissant jamais un moment creux et nous rendant vite accro! J’ai retrouvé, dans le côté romance caché, un peu de Liv et Tristan! Le suspense que les auteures installe à la fin est juste intenable (d’où le fait qu’on ai envie de lire la fin sans vraiment en avoir envie, pour garder de la lecture). On voyage d’émotions en émotions, entre tristesse et joie, entre larmes et rire. J’étais triste de les quitter en fin de lecture! J’aurais bien enchainé avec le dernier tome, mais je l’ai prêté 😦

En conclusion, la série des Jeux est une série que je recommande vivement !

Prenez soin de vous!

Alll’s

Voilà l’effet Harry Quinn. Quand il est dans les parages, impossible de respirer. Impossible de vivre autrement qu’essoufflée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s