Jeux interdits des Emma Green

90637919_2582954288642878_2307520065093763072_n

« À 15 ans, j’ai rencontré mon pire ennemi. Sauf que Tristan Quinn était aussi le fils de la nouvelle femme de mon père. Et que ça faisait de lui mon demi-frère. Entre nous, la guerre était déclarée. Et on n’a pas tenu deux mois sous le même toit. À 18 ans, le roi des emmerdeurs revient du pensionnat où il a été envoyé pour le lycée. Il a son diplôme en poche, les yeux les plus perçants qui soient et un sourire insupportable que j’ai envie d’effacer de sa gueule d’ange. Ou d’embrasser, juste pour le faire taire… »

Entre Liv et Tristan, c’est à celui qui tiendra le plus longtemps. Sans craquer. Sans commettre un meurtre. Ou pire, sans tomber éperdument amoureux…

Coucou!

Nouvel article sur un roman des Emma Green ! Il s’agit du premier tome de la série des Jeux, dont j’ai déjà lu le dernier tome (ça ne change rien à la compréhension 🙂 ) et dont voici le lien : Une toute dernière fois.

Quel coup de coeur ! Je savais qu’en le prenant, je serais ravie de ma lecture, comme tous les Emma Green. Mais je ne m’attendais pas à un tel coup de coeur ! Les personnages, très bien décris, m’ont emportée dans leur univers dés les premières pages. Liv est une héroïne au caractère fort qui a une bonne répartie et Tristan est un gars surprenant ! Les joutes verbales entre eux m’ont bien fait rire ! Au long du roman, on voit les deux personnages évolués, mais surtout, tomber amoureux l’un de l’autre. C’est Tristan qui m’a le plus surpris, car je ne pensais pas qu’il allait faire tomber son allure de bad-boy aussi vite et cela ne m’a nullement dérangée ! J’ai beaucoup aimé le petit Harry, que j’ai découvert plus grand dans Une toute dernière fois (ça fait bizarre de l’avoir « vu » adulte et de le voir « bébé » 🙂 ) Le fait qu’il bute sur les r, qu’il soit sensible, qu’il machouille toujours la patte d’Alfred l’aligator le rendent adorable et la fin est d’autant plus triste. J’ai versé quelques larmes. Le cadre est idyllique ! Les Keys West sont vraiment magnifiques, selon la description des auteures, et cela apporte de la légèreté à l’histoire mais aussi une envie d’évasion ! Les éléments s’enchainent rapidement, il n’y a jamais de moments creux, de moments de vide. Et certaines des péripéties des deux protagonistes m’ont bien fait rire ! Les auteures traitent de certaines thématique : les familles recomposées et l’inceste (qui n’en est pas). Dans le livre, les autres habitants de l’île disent que la relation de Liv et Tristan est de l’inceste car leur parent respectif est marié à l’autre. Mais ça ne l’est pas comme ils n’ont aucun lien de sang 🙂 J’ai encore une fois adoré leur écriture, bien écrite, fluide, addictive (et pour le coup, ça l’est vraiment ! J’ai lu ce pavé de plus de 500 pages en 2 soirées!) Aujourd’hui, j’enchaine avec le tome 2, Jeux Insolents, que j’ai hâte de commencer !

Pour conclure, avec des personnages forts, des thématiques plutôt rares, un cadre rêvé, des joutes verbales hilarantes et une écriture parfaite, Jeux Interdits est un gros coup de coeur !

Prenez soin de vous,

Alll’s

-Non tu reste avec moi, Sawyer. On est ensemble pour le pire et pour le meilleur…

-Mais tu es un grand romantique, toi, en fait! me moqué-je en prenant une voix de niaise.

-Ferme-là.

Autres romans des Emma Green :

PS : Oublie-moi des Emma Green, Lecture Commune avec Agapibooks

Recherche Coloc Emmerdeurs, râleurs, loveurs… s’abstenir ! des Emma Green

Fallait pas me chercher! des Emma Green

Call me baby des Emma Green

The boy next room d’Emma Green

It’s Raining love des Emma Green

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s