Série Calendar Girl d’Audrey Carlan

83090074_666485607219086_7023154531286384640_n

Mia Saunders rêve de devenir actrice, elle a quitté Las Vegas où elle vivait avec sa sœur et son père pour s’installer à Los Angeles. Mais elle va devoir revoir ses projets, car Mia a besoin d’argent, de beaucoup d’argent. Elle doit en effet rembourser les dettes de jeu de son père. Un million de dollars. Son ex-petit ami est celui qui a prêté de l’argent à son père, l’a fait tabasser et l’a envoyé à l’hôpital où il est dans le coma. Bref, il faut qu’elle protège son père et sa petite sœur qui est la prochaine sur la liste de Blaine. Elle ne voit qu’une issue, contacter sa tante qui possède une agence d’escorts. Celle-ci, trop heureuse de pouvoir aider sa nièce, lui propose un accord. Elle sera l’escort d’un homme différent par mois pendant un an. Chaque contrat lui rapportera 100 000 dollars. La jeune femme accepte et se prépare donc à sillonner les États-Unis et à rencontrer les hommes qui s’offrent ses services.

Un nouvel avis qui concerne Calendar Girl d’Audrey Carlan. Allons-y 🙂

J’ai beaucoup aimé les personnages. Etant donné que l’on change de personnages à chaque nouveau livre, je m’attendais à les aimer moins que le premier personnage auquel Mia offre ses services. Ce n’est absolument pas le cas. Chaque personnage était unique en son genre. J’ai beaucoup apprécié Mia. On suit son évolution sur un an, et, à chaque fin de roman, elle en sort grandie. Elle ne coupe jamais les ponts avec ses clients qui sont devenus ses amis.On en retrouve certains dans les tomes suivants, et j’ai beaucoup aimé ça.Le cadre changeant m’a plu, surtout celui du tome 6, à Hawai. Les 12 tomes se lisent très vites et ils sont addictifs ! A la fin du dernier tome, l’auteure nous dit ce que sont devenus les personnages par la suite, ce que j’ai vraiment trouvé chouette. La plupart du temps, on ne sait pas ce qu’il se passe après la fin d’un livre.

Bon, ce que j’ai moins aimé, c’est le personnage de Wes. Je ne dirais pas que ça m’a empêché de lire, bien au contraire, mais au début de la série, il est bien, mais, vers la fin, il devient vraiment lourd. Je l’ai trouvé égoiste à certains moments et il me faisait parfois penser à un homme des cavernes avec son autorité. Les 3 derniers tomes m’ont un peu déçus.C’était un peu creux à certains moments et Wes me tapait sur le système.

Bref, malgré ce Wes encombrant, j’ai beaucoup aimé cette série. J’en suis ressortie triste d’avoir terminé mais aussi heureuse de la fin !

Bonne journée,

Alll’s

Je ne suis pas une demoiselle en détresse et il n’est pas mon chevalier en armure. Les contes de fées n’existent pas, surtout pour les nanas de Las Vegas avec un bagage émotionnel aussi lourd que le mien.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s