Royal Saga, tome 1 de Geneva Lee

1562411290324

Bonjour!

Je vous parle aujourd’hui du premier tome de la saga « Royal Saga » de Geneva Lee, que j’ai lu en juin.

Clara Bishop est une femme moderne. Brillante jeune diplômée, introvertie et échaudée par un passé amoureux catastrophique, elle est bien décidée à faire de sa carrière un succès. Elle accepte un jour de suivre sa colocataire à une réception huppée à laquelle participe tout le gotha et rencontre un bel et mystérieux inconnu au charme ravageur au détour d’un couloir.

Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle découvre quelques jours plus tard à la une de tous les journaux à scandale une mauvaise photo floue de leur furtif baiser. Elle a embrassé le Prince héritier Alexander de Cambridge et il veut la revoir… Prince d’accord mais surtout bad boy ! Pas prince charmant pour deux sous. Il contrôle, il exige. Il est dangereux. Et elle n’arrive pas à lui dire non…

Tous les deux ont des secrets qui pourraient les déchirer ou les conduire à se rapprocher, mais les paparazzi emmêlent tout. Elle doit décider jusqu’où elle est prête à aller… pour le roi et pour le pays.

Entre secrets et scandales, une relation explosive nait de leurs étreintes passionnées mais le sort et la presse s’acharnent et tous deux luttent autant contre leurs démons que leurs familles pour arriver à s’aimer.

Bon, même si j’ai mis 4 étoiles à ce livre, ce fut une petite déception quand même. J’imaginais un peu le livre comme La Sélection (Saga complète « La sélection » de Kiera Cass ) mais quelques petits trucs ont fait que ce ne soit pas une totale déception (d’où les 4 étoiles!)

J’ai trouvé que la rencontre était un peu classique, mais bien réalisée. C’est un peu cliché, avons-le, mais romantique.

Ensuite, l’humour m’a fait plusieurs fois rire toute seule, au point où ma maman et mon frère riaient parce qu’ils m’entendaient rire à travers les murs. Les notes d’humour sont bien réparties, et ne manque jamais de rendre l’atmosphère du livre soit plus calmes ou soit plus tendues (avec le roi, par exemple).

J’ai beaucoup aimé le personnage du frère de Alexander,  Edward. Il est touchant. Malgré son titre de prince, il reste lui-même. Il ne se prend pas de haut, il est aimable, tolérant, gentil.

Ce que j’ai moins aimé, ce sont le langage cru d’Alexander et les scènes explicites qui revenaient trop souvent.

En bref, ce fut un bon livre.

Alll’s

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s