Heroes de Battista Tarantini

1554381563685

 

Ont-ils encore le pouvoir d’aimer ?

La vie a joué un très mauvais tour à Grace. Alors qu’elle commençait des études de médecine, son cœur l’a lâchée et elle a dû subir une transplantation cardiaque. L’organe qui bat désormais dans sa poitrine est en bonne santé, mais il lui est complètement étranger. Ne sachant plus qui elle est, Grace s’exile en Australie, chez sa tante, pour tenter de se retrouver, et donner une nouvelle direction à sa vie. 

Arrivée dans le bush australien, sa voiture tombe en panne et Z, le garagiste local lui porte secours. 

Ténébreux, écorché vif, il répare des voitures en menant une vie solitaire, se contentant de la compagnie de son chien. Grace comprend rapidement que Z n’est pas celui qu’il semble être. Il la fascine, l’attire irrévocablement ; comme elle, il a choisi le désert rouge d’Australie, ses espaces infinis et sa dureté, pour se réinventer. 

Au cœur de l’immensité australienne, Z et Grace vont-ils réussir à oublier leur passé ?

Cet article concerne Heroes de Battista Tarantini.

J’ai adoré ma lecture.

L’auteure nous fait voyager en Australie, à Leigh Creek, où se rencontre Grace et Z. Le choix de cet endroit m’a fais voyager du début à la fin. Le désert, la plage, le soleil, tous ces petits trucs qui m’ont réchauffée le coeur en cette période de mauvais temps.

J’ai beaucoup aimé les personnages principaux, Grace et Z. Les deux héros sont tous les deux arrivés dans le désert avec des casseroles, les unes plus grosses que les autres. La plupart du temps, nous voyons le point de vue de Grace, nous voyons donc ce qu’elle ressent, et nous savons pourquoi elle s’est exilée en Australie. Mais, ne lisant que rarement le point de vue de Z, et dans le passé en plus, nous ne savons qu’à la fin de quoi il se rend coupable, de quoi il souffre.

Les événements s’enchaine assez vite, et sont tous aussi inattendu les uns que les autres. Quand j’ai lu la fin, je suis restée cinq minutes à fixer le livre, surprise de l’événement. Je ne m’y attendais pas du tout !

Il me tarde de lire « Orion », l’autre série de l’auteure.

Alll’s

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s